Le Whisky en bref

Mis à jour : avr. 22

Le whisky est une eau-de-vie de céréales fermenté, vieillie au minimum 3 ans en fut de chêne et devant titrer au moins 40 degrés.

De toutes les céréales entrant dans la composition des différents types de whiskies, l'orge est celle dont la contribution à la palette aromatique est la plus significative et la plus répandue : utilisée pour la production des single malts, on la retrouve également dans un grand nombre de blends, où elle est associée à d’autres céréales comme le blé, le maïs, le seigle… Chaque céréale apporte des caractéristiques et des arômes qui lui sont propres.


Age du Whisky


La mention de l’âge est également très souvent présente car c’est un critère important et un aussi parfois un moyen de justifier un prix assez élevé.


La mention de l’âge n’est pas obligatoire et on note même une certaine tendance à ne plus l’afficher à tout prix pour mettre en avant d’autres choses et ainsi ne pas réduire un whisky à son temps passé dans un fût.


La règle sur la mention d’âge est assez simple. L’âge affiché sur la bouteille correspond au temps de vieillissement du whisky le plus jeune. Cette notion est importante pour les assemblages. Par exemple un blend whisky comprenant des eaux-de-vie ayant vieilli entre 12 et 20 ans aura la mention 12 ans. Sachez également qu’un whisky doit avoir un vieillissement d’au moins 3 ans pour pouvoir s’appeler whisky.



TYPOLOGIE DU WHISKY


Il est important de faire la distinction entre les différents whiskies commercialisés aujourd'hui dans le monde. En effet, il n'existe pas une seule sorte de whisky mais différents types qui varient selon leurs procédés de production, les ingrédients utilisés pour leur fabrication ou encore leur origine territoriale.


Le blended (ou blend)

Ce sont les plus communs, il s'agit d'un assemblage de divers « whiskies de malt » avec des « whiskies de grain ». Une bouteille de blended peut contenir jusqu'à 50 whiskies différents. Il s'agit désormais du whisky le plus consommé au monde car le moins onéreux (à la fabrication comme à l'achat).


Le blended malt (ou vatted malt ou pure malt) :

Il s'agit d'un mélange de différents whiskies provenant de diverses distilleries, mais uniquement de « whiskies de malt ». Le pure malt permet aux professionnels de l'assemblage de créer des produits au caractère unique.


Le single malt

C'est produit d'une seule et unique distillerie. Il est désormais le produit star des distilleries écossaises. Le nom de la distillerie est apposé sur l'étiquette.


Le whisky de grain(single grain ou blended grain) :

Il s'agit d'un whisky produit à partir de différentes céréales : maïs, seigle, avoine, blé, orge... Le whisky de grain n'est distillé qu'une seule fois, il possède par conséquent un goût très peu marqué et n'était presque qu'essentiellement utilisé pour la fabrication de blend pendant de longues années. Aujourd’hui, le single grain retrouve peu à peu ses notes de noblesse et revient sur le devant de la scène grâce aux embouteilleurs indépendants,


Le Bourbon

Aux États-Unis, il n’existe pas de whiskey malté pur. Son mélange se fait souvent avec du maïs ou du seigle.

Bien que la plupart soient produits dans l’état américain du Kentucky, le bourbon peut en réalité être produit n’importe où aux Etats-Unis. Il doit contenir au moins 51% de maïs et être vieilli minimum 2 ans dans des fûts de chêne neuf . Si le produit final n’est pas le résultat d’un blend (mélange de plusieurs fûts), il peut alors porter la mention « straigth bourbon ».





Comment boire son Whisky?


La première chose à peut-être prendre en compte quand on décide de boire un whisky est le verre dans lequel on va verser ce dernier. Il faut privilégier un contenant resserré vers le haut type verre tulipe, afin de garder les arômes à la base du récipient. Il faut aussi faire attention à ne pas trop manipuler le verre, afin d'éviter de réchauffer son alcool.


La température est une donnée à prendre en compte. Pour que votre alcool dévoile tous ses arômes, il doit être conservé à température ambiante, c'est-à-dire ni chauffé ni refroidi. Contrairement aux idées reçues, mettre son whisky au froid, gèle ses arômes".


Les Écossais ont toujours préconisé de verser une goutte d'eau dans le whisky. Une bonne idée pour les whiskies embouteillés à un fort degré. Cela aide à les étendre un peu. Cependant, les glaçons sont formellement interdits.


Il est également important sentir le produit. Tout le monde a un bon nez, il faut juste l'éduquer. Savourez votre whisky, il faut laisser 15 minutes minimum à un whisky pour que ce dernier dévoile tous ses arômes.







20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout